La parité homme/femme au travail

Hommes et femmes au travail : des inégalités toujours présentes

De nos jours, les inégalités entre les hommes et les femmes au travail sont toujours présentes. Les chiffres sont alarmants :

  • Sur un même emploi occupé, une femme est payée en moyenne 19% de moins qu’un homme.
  • Plus de 80% des salariés à temps partiel sont des femmes.
  • Les créateurs d’entreprise sont principalement des hommes.
  • 1 femme sur 5 est victime de harcèlement sexuel au travail.

Des mesures appliquées pour favoriser l’égalité homme/femme au travail

Les textes de loi mettent progressivement en place des mesures pour combattre ces inégalités et ainsi favoriser la parité homme/femme au travail :

  • Obligation d’égalité salariale entre les hommes et les femmes

L’employeur ne peut faire une différenciation en termes de rémunération selon le sexe du salarié. Un homme et une femme occupant un même poste doivent percevoir un salaire égal.

  • Interdiction de discrimination à l’embauche

Sur l’offre d’emploi, l’employeur ne doit pas indiquer le sexe et la situation familiale du candidat recherché. Un refus d’embauche sur ces critères est interdit par la loi.

  • Obligation d’égalité dans le déroulement de carrière

Les femmes et les hommes doivent avoir une même prise en charge sur le déroulement de leur carrière : droit à la formation, à la promotion, aux congés…

  • Obligation de parité dans les conseils d’administration

Cette loi, mise en application en 2011, vise à ce que les entreprises soient représentées au sein de leur conseil d’administration par 40% minimum de femmes en 2017.

  • La loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les hommes et les femmes

Cette loi a mis en place de nombreux dispositifs pour favoriser la parité homme/femme dans le monde du travail :

Les entreprises sont dans l’obligation de respecter les exigences d’égalité professionnelles pour accéder aux marchés publics.

Le congé parental a été réformé pour accroître le niveau d’emploi des femmes et favoriser le partage des responsabilités parentales.

Les licenciements liés au genre ou le harcèlement sexuel sont davantage sanctionnés par le Conseil de Prud’hommes

  • La loi relative au dialogue social : des progrès pour l’égalité homme-femme

Adoptée le 24 juillet 2015, cette loi met l’accent sur la lutte contre les inégalités de genre :

   - Lors des élections professionnelles, la parité doit être respectée sur les liste

           - L’égalité est rendue obligatoire dans les TPE, les conseils de Prud’hommes et les administrateurs salariés.

 

parité homme et femme au travail bonjour services recrutement

 

logo bjr